CALEB ET MALIK

Caleb est le plus jeune fils de Gontran. Il a 19 ans, il est beau, grand, mince. cheveux bruns et de magnifiques yeux verts. Son frère aîné, Jérôme, a 22 ans, beau aussi mais beaucoup moins spectaculaire que son cadet. Ils habitent tous deux avec leur père, leur mère les ayant quitté juste après la naissance de Caleb. Dans un appartement à plusieurs étages, Caleb partage sa chambre avec Jérôme.

Jérôme est hétéro et assez stupide. Tout ce qu’il aime ce sont les gros seins et les bagnoles. À chaque été Jérôme quitte pour aller bosser chez tonton Alain en Provence. Caleb, quant à lui reste à la maison car il doit reprendre des cours à la fac. Son père travaille beaucoup et rentre souvent très tard, il boit également beaucoup donc il s’endort toujours rapidement après avoir prit son repas. La chambre de Caleb fait face à la fenêtre de l’appartement voisin. Les fenêtres sont si proches qu’en se penchant complètement vers l’avant, on pourrait facilement y entrer.

Le voisin qui habite cet appart est Malik, un magnifique beur de 28 ans. Un corps superbe, de grands yeux bruns, musclé avec un teint basané à souhait. Malik vit avec sa mère. Le beau Caleb fantasme largement sur Malik, il en rêve même. Il passe plusieurs soirées à branler son gros mandrin large et juteux surplombant ses grosses boules bien remplies. Caleb peut se branler plusieurs fois et jouir sans aucun problème. Il reste souvent dans le noir à observer Malik. Malik se balade toujours soit en slip ultra moulant ou complètement nu.

Ce soir là Malik ouve sa chaîne Hi Fi et se met à danser. Il bouge si bien le salaud ! Caleb bande instantanément. Il est debout près de sa fenêtre ouverte. Il sort son mandrin gonflé de son short et se met à se branler doucement tout en observant Malik. Malik se dandine tout en se caressant partout. Il sort également son chibre de son slip. Quelle queue, grosse et large ! Caleb salive, il n’a qu’une envie : se le mettre au fond de la gorge. Caleb est encore vierge mais bien prêt pour l’action. Malik danse de plus en plus langoureusement tout en se caressant les boules et son pieu devient de plus en plus gros, énorme même ! Il se tourne et laisse voir son magnifique cul. Quel cul en plus, un cul de joueur de foot, solide et ferme avec de grosses cuisses. Malik continue son petit jeu, Caleb est sur le bord d’exploser son foutre partout sur les carreaux.

Soudain, Caleb a l’étrange impression que Malik le regarde et qu’il sait qu’il est là. Malik s’approche très près de la fenêtre et voit Caleb, Caleb qui recule. Malik sourit et éjacule son précieux jus partout sur ses cuisses. Au même instant, Caleb laisse sortir de longs et vigoureux jets sur le rebord de sa fenêtre.

Le lendemain soir, il n’a qu’une seul envie, celle de revoir Malik. Il arrive de la fac en même temps que Malik, Malik sourit largement à Caleb qui rougit en entrant de suite dans son appart. Caleb comprend maintenant que Malik a dansé et joui pour lui. Caleb se dirige vers sa chambre, y entre et se branle vigoureusement. Il jouit en quelques secondes. Cette même nuit là, pas de nouvelles de Malik, Caleb s’endort et se fait réveiller par la lumière intense de la chambre de Malik. Il y voit Malik avec un jeune minet de 18 ans tout au plus, assez mignon le mec, cheveux blonds, tient clair.

Malik l’embrasse, le minet s’agenouille, s’empare de la bite de Malik et se met à le sucer goulûment. Malik lui enfonce son pieu tout au fond de la gorge, le minet peine à respirer. Caleb est dur, très dur, son jouet veut défoncer son slip. Il sort son manche et se met à se branler. Malik soulève le minet et le retourne face à la fenêtre, lui baisse son jean et se met à lui lécher le fion. Le minet se tord de plaisirs. Après quelques instants Malik se lève et enfonce son chibre d’un coup au fond du cul du minet qui hurle de douleur. Malik place sa main sur la gueule du mec pour l’empêcher de crier. Il lui laboure le trou sans pitié. Malik se retire et laisse couler son foutre sur le dos du minet qui jouit au même moment. Caleb laisse gicler son foutre partout sur le parquet. La lumière s’éteint et Caleb retourne se coucher, le chibre encore dur…

Quelques jours passent sans que Caleb ait des nouvelles de son Malik. Il passe ses soirées et ses nuits en se branlant tout en espérant l’apercevoir à sa fenêtre. Ce matin, il entend la mère de Malik dire à une voisine que son fils est parti en visite à Paris chez des proches et qu’il sera de retour dans quelques jours. Caleb est soulagé, il a cru que Malik avait déménagé. Ce soir là, Caleb a beaucoup de difficulté à s’endormir. Vers deux du matin, il dort enfin, couché sur le dos. Alors il sent son pieu durcir, il ouvre les yeux… Il n’arrive pas a y croire, Malik est là, à genoux, et lui suce la bite. Caleb caresse les cheveux de Malik pendant qu’il s’affaire à lui dévorer le mandrin. Malik le suce goulûment tout en lui léchant les boules. Il le retourne et se met à lui bouffer le fion. Il entre sa langue tout au fond du vierge trou de Caleb qui se tord de plaisir. Malik passe plusieurs minutes à déguster l’œillet de Caleb. Le jeune homme pousse avec son cul vers la bouche de Malik afin qu’il puisse le labourer d’avantage avec sa langue chaude, experte et humide. Caleb n’a jamais ressentit une telle jouissance.

Soudain Malik se glisse sur Caleb tout en l’embrassant et en le mordillant sur le dos et sur la nuque. Caleb sent l’énorme sexe de Malik battre sur son trou. Il la veut, il la veut tout au fond. Caleb se retourne :

– Écoute Malik je… Je suis… Je n’ai jamais…
– Oui je sais, dit Malik, je sais, fais moi confiance.

Malik retourne Caleb sur le dos.

– Je veux te voir dit-il, je veux voir tes yeux quand je vais entrer en toi.

La bite de Caleb pulse à grand coup. Malik soulève le cul de Caleb et doucement lui insère son énorme pieu tout au fond. Caleb hurle de plaisir. À l’aide de ses deux mains, il écarte les fesses afin que Malik puisse lui mettre encore plus profond. Malik empoigne Caleb par les chevilles, lui écartant ainsi encore plus le trou afin de bien le défoncer. il entre en lui fort et dur, Caleb est au bord du délire. Il n’a jamais ressentit rien d’aussi fort. Malik demande à Caleb de se branler pendant qu’il le défonce.

– Je veux jouir en même tant que toi, dit Malik, je veux te remplir de mon jus, tu m’appartiens tu es à moi, ton cul est à moi…
– Prends-le Malik, prends-le en entier, vas-y jouis, jouis dans mon trou.

À grands coups de boutoir tout au fond, Malik laisse répandre de longs jets chauds. Caleb peut sentir le jus de Malik lui inonder le trou. Au même moment, Caleb jouit comme jamais et lance ses jets de foutre jusque sur le mur. Malik se laisse tomber sur Caleb et l’embrasse tout en léchant le foutre au visage de Caleb. Ils s’endorment ainsi et au petit matin, Malik se lève et saute du côté de sa fenêtre. À son réveil, Caleb croit qu’il a rêvé. Mais à en juger par la douleur et les battements de cœur provenant de son fion, il sourit. Caleb est amoureux.

Le lendemain, il peut sentir encore sur ses mains l’odeur de son Malik. La nuit même, Caleb reçoit encore la visite de Malik. En entrant dans la chambre Malik durcit. Il s’approche de Caleb et lui enfonce son pieu au fond de la gueule. Caleb la prend tout entière. Malik baise la bouche de Caleb comme il avait baisé son joli petit cul. Caleb peut goûter l’excitation de Malik. Caleb retire le chibre de sa gueule et en lèche le bout duquel coule du pré-foutre. Ensuite, il se dirige vers ses grosses boules pleines. Il se met à les lécher avidement. Malik se tord de plaisir. Il s’avance de plus en plus afin que Caleb puisse lui lécher le trou. Il est assis sur le visage de Caleb tout en forçant son cul sur sa bouche. Il sent la langue de Caleb s’enfoncer au fond de son fion et bande de plus belle après quelques minutes. Malik n’en peut plus. il veut sentir le gros chibre de Caleb au fond de son trou. Il s’assied directement sur le manche rigide de Caleb et d’un seul trait, le prend jusqu’au fond. Caleb croit même qu’il va jouir de suite.

Malik glisse de haut en bas sur le membre gonflé de plaisir de Caleb. Caleb d’une main habile branle l’énorme manche de Malik et s’en approche. Il est tellement long et gros que Caleb peut en sucer le bout en même temps qu’il laboure le solide cul de Malik. Qu’il est chaud ce cul, Malik gémit de plaisir, il en veut encore et encore…

– Plus fort Caleb, vas-y fort, défonce mon trou, mouille-le de ton foutre chaud…

Au même instant, Malik jouit dans la bouche de Caleb alors que ce dernier éclate son jus tout au fond du trou de Malik qui hurle de plaisir. Malik se retire doucement tandis que Caleb continue de lui bouffer la bite. il veut tout son jus. Malik s’assied alors sur le visage de Caleb pour qu’il lèche son trou rempli de son jus chaud. Caleb bande à nouveau et se branle tout en dévorant le joli derrière de Malik.

Malik et Caleb passent ainsi tout l’été à baiser à chaque nuit et sans aucun répit. Puis la fin de l’été arrive et Malik avise Caleb qu’il part sur Paris. Il a trouvé un boulot comme serveur. Malik supplie Caleb de venir avec lui. Alors le beau garçon s’inscrit à la fac à Paris et il se trouve un job au même resto que Malik comme aide cuisinier. Ils déménagent dans un petit appartement mignon près du resto. Malik et Caleb forme officiellement un couple.

Un matin que Malik est au boulot, il voit passer devant la vitrine, Sacha, le minet qu’il avait ramené chez lui au début de l’été. Il sort à sa rencontre.

– Tiens, tiens, salut Malik tu es toujours aussi bandant et tu possèdes toujours ce joli petit cul !

Sacha peut voir la bite de Malik grossir à travers son pantalon.

– Tu as un peu de temps devant toi, demande Sacha à Malik.
– Très peu, je bosse actuellement mais je peux me libérer pour quelques minutes.

Malik suit Sacha dans la ruelle tout près du resto. Dans un angle sombre, à l’abri des regards. Sacha se retourne en baissant son jean et présente son magnifique fion blanc à Malik. Immédiatement, Malik sort sa bite déjà gonflée et l’insère d’un trait au fond de ce joli petit cul. Sacha doit s’appuyer contre le mur pour ne pas tomber tant Malik lui laboure fortement le trou. Après quelques minutes, le minet crache son jus partout sur son jean, Malik se retire et répand son foutre chaud sur le cul de Sacha. Sacha remonte son jean et embrasse Malik avec gourmandise sur la bouche.

– Tu sais que tu me fais bander à mort !

Malik sourit.

– Écoute Sacha, je suis avec quelqu’un maintenant et je crois que c’est sérieux…

Sacha sourit :

– Hum j’aimerais bien m’installer entre vous deux, tu crois qu’il serait intéressé ton minet par mon fion gourmand ?

Malik sourit et rebande…

  1. samuel59 dit :

    Je suis Lope à prendre réel en main par Boss Rebeu.
    Mon num: 06 70 28 88 24
    Mes tofs, cliquer sur: http://www.safeboy.net/club/profils/profil.php?&mep_limit=1&id_membre=258951

  2. kader93 dit :

    rebeu 1m90 92kg 18cm epaisse circ only ac pr bon passif